🏛️ LES RUINES ROMAINES EN SUISSE ROMANDE

Avant-Propos


Le but de cet article est de présenter l’histoire des Romains en Suisse Romande ainsi que les endroits où on peut s’informer sur cette riche civilisation.

Les Romains


L’histoire


Rome naît en 753 avant JC. A partir sa capitale elle va s’étendre aux fils des siècles sur un immense territoire autour de la mer méditerranée.  Elle prendra le nom d’Empire romain de -27 à 476 date officielle de la disparition de sa partie occidentale sous la pression des tribus germaniques.

Au début du 5e siècle, l’Empire romain est divisé en deux empires, l’Empire romain d’Occident qui disparaît en 476 et l’Empire romain d’Orient. L’Empire romain d’Orient avec comme capitale Constantinople (l’actuelle Istanbul) parvient à survive 1000 ans de plus que son voisin d’Orient avant d’être vaincu en 1453 par l’Empire ottoman, il est parfois appelé Empire Byzantin.

Un gif animé montrant l’évolution territoriale de l’Empire romain.
Un gif animé montrant l'évolution territoriale de l'Empire Romain.

Une très belle animation vidéo retrace l’évolution territoriale de Rome.
https://www.youtube.com/watch?v=xZWaFvLot6k

L’héritage


L’héritage laissé par les Romains marque encore aujourd’hui encore profondément la vie des peuples européens. Voici quelques exemples:

  • Les vestiges: De nombreux bâtiments de l’époque romaine sont aujourd’hui encore bien visibles comme les amphithéâtre d’Avenches ou de Martigny en Suisse Romande.
  • Le réseau routier: De nombreuses routes actuelles sont construites sur le routes en pierre de l’époque romaine.
  • Les langues. Les langues européennes du bassin méditerranéen sont très fortement influencées par le latin comme le français, l’italien ou l’espagnol et même l’anglais.
  • Le droit

L’amphithéâtre d’Avenches avec la tour construite au 11e siècle.
L’amphithéâtre d'Avenches avec la tour construite au 11e siècle.

Le christianisme


Le christianisme d’abord vu comme une source de menace au pouvoir sera finalement adopté et encouragé par l’Empire romain.

Les chrétiens sont persécutés dans l’Empire romain jusqu’au début du 4e siècle date à laquelle l’empereur Constantin se converti au christianisme. Au début du 5e siècle, l’empereur Théodose déclare le christianisme religion d’état.

Un exemple de persécution des chrétiens en Suisse Romande est le massacre de la légion thébaine. Au cours de cet événement, les troupes romaines sont envoyées au 3e siècle dans la région de Martigny pour persécuter les chrétiens. Un commandant romain du nom de Maurice originaire de Thèbes, aujourd’hui Louksor dans le sud de l’Égypte, et de confession chrétienne copte refuse d’obéir aux ordres et se voit massacrer avec ses hommes par les autres troupes romaines. Cet épisode est toutefois soumis à controverse en raison du manque de validations historiques.

En souvenir de Maurice, une église puis une abbaye seront fondés sur les lieux du massacre. La ville nommée Agaune par les Romains prendra alors le nom de Saint-Maurice.

Les fouilles à côté de l’Abbaye de Saint-Maurice sur les premiers lieux de mémoires consacrés à Maurice.
Les fouilles à côté de l'Abbaye de Saint-Maurice sur les premiers lieux de mémoires consacrés à Maurice.

Les Romains en Suisse Romande


Avant l’arrivée des Romains, Le territoire de la Suisse est occupé par des populations gauloises appelée Helvètes. Il est colonisé progressivement par l’Empire romain à partir de quelques dizaines d’années avant JC par Jules César.

L’Empire romain est divisé en provinces, la plus grande partie de la Suisse Romande fait partie de la province de Germanie Supérieur avec l’ouest de la Suisse Allemande. Les Grisons font partie de la Rhétie et le valais des alpes Graiae ou alpes Poeninae qui comprennent le Grand-Saint-Bernard.

Après plusieurs siècles d’incursion des peuples germanique au nord et est du Rhin, Le début du 5e siècle marque le retrait des troupes romaines et l’envahissement du territoire par les Burgondes et les Alamans du territoire de la Suisse.

La segmentation en provinces de l’Empire romain.
La segmentation en provinces de l'empire romain

Les principales villes romaines de Suisse Romande


  • Forum Claudii Vallensium (Martigny)
  • Vivscus (Vevey)
  • Uromagus (Oron)
  • Minnodunum (Moudon)
  • Aventicum (Avenches)
  • Eburodunum (Yverdon)
  • Urba (Orbe)
  • Lousonna (Lausanne-Vidy)
  • Colonia Julia Equestris (Nyon)
  • Genava (Genève)
  • Sedunum (Sion)
  • Pennelucos (Villeneuve)
  • Tarnaiae (Massongex)
  • Agaunum (Saint-Maurice)

La ville d’Avenches est de loin la plus grande de Suisse et atteins un maximum d’environ  20’000 habitants ce qui en fait une grande ville pour l’époque.

Une carte présentée au musée romain d’Avenches montrant les voies de communication et les sites principaux de l’empire romain en Suisse.
Une carte présentée au musée romain d'Avenches montrant les voies de communication et les sites principaux de l'empire romain en Suisse.

Les musées en Suisse Romande


De nombreux musées intègrent des objets retrouvés localement de la périodes romaine. Certains musées sont consacrés complètement à l’époque romaine et d’autres dédié à l’histoire régionale en consacrant une partie de leur musée à cette époque.

Légende:
🏛️: Intérêt mineur
🏛️🏛️: Intérêt moyen
🏛️🏛️🏛️: Intérêt majeur
🆓: Musée gratuit

Musées dédiés à l’époque romaine:

Musées partiellement dédiés à l’époque romaine:

Le musée d’art et d’histoire de Genève possède deux parties dédiées à l’époque romaine. L’archéologie régionale au premier sous-sol présente, comme les autres musées romains de Suisse Romande, des objets découverts régionalement tandis que la partie « Rome » de l’archéologie au 1er sous-sol, cas unique en Suisse Romande, montre des objets parfois imposant de l’époque romaine ramenés d’ailleurs ou offerts au musée par des collectionneurs.

Le musée d’art et d’histoire de Genève.
Le musée d'art et d'histoire de Genève.

Les ruines romaines


Parmi les vestiges romains les plus importants subsistant de nos jours, on peut mentionner les amphithéâtres de Martigny et d’Avenches. Cette dernière ville possède le plus de ruines romaines en Suisse. Martigny et Vidy propose une visite archéologique de ruines tandis que Genève, du fait de l’urbanisation, n’en possède que très peu.

L’amphithéâtre de Martigny.
L’amphithéâtre de Martigny.

Les objets les plus connus trouvés en Suisse Romande sont le fameux buste romain en or de Marc-Aurèle à Avenches et la tête de taureau à trois cornes en bronze du Valais.

La reproduction du buste de l’empereur Marc-Aurèle au musée romain d’Avenches et les restes du taureau en bronze avec une patte et la tête au musée gallo-romain de la fondation Gianadda.
La reproduction du buste de Marc-Aurèle au musée romain d'Avenches  les restes du taureau en bronze avec une patte et la tête au musée gallo-romain de la fondation Gianadda.