Quoi
image
  • image➔ 1 animal
  • image➔ Abbayes
  • image➔ Accrobranches
  • image➔ Aquariums
  • image➔ Autre Nature
  • image➔ Autres Activités Ext
  • image➔ Autres Bât Modernes
  • image➔ Badminton
  • image➔ Bains Thermaux
  • image➔ Barque
  • image➔ Barrages
  • image➔ Basiliques
  • image➔ Bateau à Moteur
  • image➔ Bateau à Voile
  • image➔ Beaux Villages
  • image➔ Bisses
  • image➔ Bouées Eau
  • image➔ Bouées Neige
  • image➔ Bowling
  • image➔ Canoë-Kayak
  • image➔ Canyoning
  • image➔ Casinos
  • image➔ Cathédrales
  • image➔ Centrales
  • image➔ Centres Aquatiques
  • image➔ Chutes d'Eau
  • image➔ Châteaux
  • image➔ Cinémas
  • image➔ City Golf
  • image➔ Collégiales
  • image➔ Color Rooms
  • image➔ Disc Golf
  • image➔ Débarcadères 3 Lacs
  • image➔ Débarcadères Léman
  • image➔ Escape Games
  • image➔ Foot Golf
  • image➔ Forts
  • image➔ Funiculaires
  • image➔ Golf
  • image➔ Gorges
  • image➔ Grandes Salles Grimpe
  • image➔ Grottes
  • image➔ Hydrospeed
  • image➔ Indoor Golf
  • image➔ Jardins Botaniques
  • image➔ Karting
  • image➔ Kitesurf
  • image➔ Labyrinthes
  • image➔ Lacs
  • image➔ Lacs Barrage
  • image➔ Lacs Bas-Valais
  • image➔ Lacs Jura
  • image➔ Lacs Plateau
  • image➔ Lacs Préalpes
  • image➔ Lacs Valais Central
  • image➔ Lacs Vallée Rhône
  • image➔ Lancer de Hache
  • image➔ Laser Game
  • image➔ Ludique
  • image➔ Luge d'hiver
  • image➔ Luge d'été
  • image➔ Mines
  • image➔ Minigolf
  • image➔ Monastères
  • image➔ Monuments
  • image➔ Moulins
  • image➔ Mountain cart
  • image➔ Musées Aliments
  • image➔ Musées Animaux
  • image➔ Musées Art
  • image➔ Musées Ethno
  • image➔ Musées Horlogerie
  • image➔ Musées Locaux / Historiques
  • image➔ Musées Militaires
  • image➔ Musées Nature
  • image➔ Musées Personnalités
  • image➔ Musées Religion
  • image➔ Musées Romains
  • image➔ Musées Sport
  • image➔ Musées Techniques
  • image➔ Musées Transport
  • image➔ Observatoires
  • image➔ Outdoor Fitness
  • image➔ Paddle
  • image➔ Padel
  • image➔ Paintball
  • image➔ Parcours Vita
  • image➔ Parcs Animaliers
  • image➔ Parcs aux Biches
  • image➔ Parcs de loisirs
  • image➔ Passerelles
  • image➔ Petits Trains
  • image➔ Piscines couvertes
  • image➔ Piscines plein air
  • image➔ Plages
  • image➔ Plages Bienne
  • image➔ Plages Gruyère
  • image➔ Plages Joux
  • image➔ Plages Jura
  • image➔ Plages Léman
  • image➔ Plages Morat
  • image➔ Plages Neuchâtel
  • image➔ Planche à Voile
  • image➔ Pédalo
  • image➔ Rafting
  • image➔ Religieux
  • image➔ Réserves
  • image➔ Salles Grimpe
  • image➔ Salles de Concert
  • image➔ Salles de Spectacle
  • image➔ Ski Alpin
  • image➔ Ski Nautique
  • image➔ Smartphone
  • image➔ Squash
  • image➔ Surf
  • image➔ Swin Golf
  • image➔ Tennis
  • image➔ Tir à l'Arc
  • image➔ Tours Modernes
  • image➔ Trains Régionaux
  • image➔ Trains Touristiques
  • image➔ Trains à Vapeur
  • image➔ Trampolines
  • image➔ Transport/Loisirs
  • image➔ Tropiquariums
  • image➔ Trottinherbe
  • image➔ Tyroliennes
  • image➔ Téléphériques
  • image➔ Via Ferrata
  • image➔ Wakeboard/Surf
  • image➔ Wingfoil
  • image➔ Zoos
image
image

▶️👍 Consultez nos vidéos sur Youtube
🚀 Aidez-nous avec une évaluation Google

La vieille-Ville de Morat


La vieille Ville de Morat (Murten en allemand) est une très jolie ville constituée d’un château et de remparts entourant des maisons de l’époque médiévale.

Un circuit permet de visiter les curiosités de la ville de Morat et d’obtenir des informations sur la fameuse bataille de Morat, au 15e siècle, qui va sceller le destin de la Suisse romande.

La fameuse porte de Berne depuis l’intérieur de la ville de Morat.
La fameuse porte de Berne depuis l'intérieur de la ville de Morat.

Les magnifiques remparts de la ville. Il est possible de parcourir une partie du chemin de ronde.
Les magnifiques remparts de la ville. Il est possible de parcourir une partie du chemin de ronde.

La vue d’avion sur la ville médiévale de Morat. Photo : fribourg.ch
La vue d'avion sur la ville médiévale de Morat

Météo


Short


Une vidéo courte sur la ville médiévale de Morat. (Cliquez sur le titre pour le mode plein écran)

Plan


Les principaux points d’intérêt de la ville médiévale de Morat :

  1. Vieille-ville
  2. Porte de Berne
  3. Remparts
  4. Château
  5. Hôtel de ville
  6. Église française
  7. Église allemande
  8. École primaire et statue de Bübenberg
  9. Parking

Les curiosités de la ville de Morat. Avant la correction des eaux du Jura, à la fin du 19e siècle, la bande herbeuse adjacente au lac était recouverte par de l’eau.
Les curiosités de la ville de Morat.

Une bonne proposition de parcours de visite proposée par l’office du tourisme. Image : fribourg.ch
Une bonne proposition de parcours de visite proposée par l'office du tourisme.

La ville médiévale de Morat. Photo : fribourg.ch
La ville médiévale de Morat.

Voir le bas de page pour l’histoire de la ville de Morat.

Parking


Le parking Viehmarkt se trouve juste à côté de la porte de Berne. Photo : freiburger-nachrichten.ch
Le parking Viehmarkt se trouve juste à côté de la porte de Berne.

Porte de Berne


Extérieur


L’entrée dans la ville médiévale de Morat par la porte de Berne.
Porte de Berne, Extérieur.

La fameuse Zytglogge, la tour de l’horloge de Berne, dont est inspirée la porte de Berne à Morat.
La fameuse Zytglogge, la tour de l'horloge de Berne, dont est inspirée la porte de Berne de Morat.

Intérieur


Porte de Berne, Intérieur

Porte de Berne, Intérieur

La porte de Berne et la fontaine du bas.
La porte de Berne et la fontaine du bas.

Vieille-Ville


Le nom des rues de la vieille-ville de Morat. L’allemand étant majoritaire dans cette ville, les noms sont donc dans cette langue.
Le nom des rues de la vieille-ville de Morat. L'allemand étant majoritaire dans cette ville, les noms sont donc dans cette langue.

Hauptgasse


Rue principale.

La rue principale depuis le porte de Berne en direction de l’ouest.
La rue principale depuis le porte de Berne en direction de l'ouest. Hauptgasse

La rue principale en direction de l’est avec la porte de Berne en arrière-plan.
La rue principale en direction de l'est avec la porte de Berne en arrière-plan. Hauptgasse

La rue principale en direction de l’est avec la porte de Berne en arrière-plan.
La rue principale en direction de l'est avec la porte de Berne en arrière-plan. Hauptgasse

Rathausgasse


Rue de l’Hôtel de ville.

La Rathausgasse, depuis le château, en direction de l’est.
La Rathausgasse, depuis le château, en direction de l'est. Rue de l'Hôtel de ville.

La Rathausgasse en direction de l’est. En arrière-plan, le clocher de l’hôtel de ville.
La Rathausgasse en direction de l'est. En arrière-plan, le clocher de l'hôtel de ville. Rue de l'Hôtel de ville.

La Rathausgasse en direction de l’ouest avec le château en arrière-plan. Sur la droite, le clocher de l’hôtel de ville.
La Rathausgasse en direction de l'ouest avec le château en arrière-plan. Sur la droite, le clocher de l'hôtel de ville. Rue de l'Hôtel de ville.

La Rathausgasse en direction de l’ouest avec le château en arrière-plan.
La Rathausgasse en direction de l'ouest avec le château en arrière-plan. Rue de l'Hôtel de ville.

Rue de l'Hôtel de ville.

La Rathausgasse depuis l’angle nord de la ville médiévale en direction de la porte de Berne.
La Rathausgasse depuis l'angle nord de la ville médiévale en direction de la porte de Berne. Rue de l'Hôtel de ville.

Deutsche-Kirchgasse


Rue de l’église allemande.

La Deutsche-Kirchgasse depuis l’église allemande, en direction de l’ouest.
La Deutsche-Kirchgasse depuis l'église allemande, en direction de l'ouest. Rue de l'église allemande.

La Deutsche-Kirchgasse depuis les remparts. En arrière-plan, le clocher de l’hôtel de ville.
La Deutsche-Kirchgasse depuis les remparts. En arrière-plan, le clocher de l'hôtel de ville. Rue de l'église allemande.

La Deutsche-Kirchgasse depuis le cinéma de Morat, en direction de l’est.
La Deutsche-Kirchgasse depuis le cinéma de Morat, en direction de l'est. Rue de l'église allemande.

Kreuzgasse


Rue de la Croix.

La Kreuzgasse sur la gauche depuis la Deutsche-Kirchgasse.
La Kreuzgasse sur la gauche depuis la Deusche-Kirchegasse. Rue de la Croix.

La Kreuzgasse depuis la Rathausgasse en direction de la rue principale.
La Kreuzgasse depuis la Rathausgasse en direction de la rue principale. Rue de la Croix.

Schulgasse


Rue de l’école.

La Schulgasse avec, au premier plan, le cinéma de Morat. En arrière-plan, la tour des Sorcières.
La Schulgasse avec, au premier plan, le cinéma de Morat. En arrière-plan, la tour des Sorcières. Rue de l'école.

La Schulgasse depuis les remparts ouest.
La schulgasse depuis les remparts ouest. Rue de l'école.

Schlossgasse


Rue du château.

La fontaine du haut avec la Schlossgasse qui mène au château de Morat. Derrière le petit palmier, le bâtiment du Rübenloch.
La fontaine du haut avec la schlossgasse qui mène au château de Morat. Rue du château.

Remparts


225 mètres de remparts sont parcourables gratuitement au niveau du sud-est de la ville médiévale de Morat. Ils sont fermés la nuit.

Les remparts nord-est et sud-ouest ne sont pas visitables.

Tours


  1. Château
  2. Tour de la Schlossgasse
  3. Tour des Sorcières ou tour rouge
  4. Tour neuve ou tour des morts
  5. Tour ronde
  6. Tour de la prison
  7. Petite tour
  8. Tour des prêtres
  9. Tour semi-circulaire
  10. Tour de l’église allemande
  11. Tour de la poudrière
  12. Porte de Berne
  13. Tour des Chaudronniers

Le plan des tours de la ville de Morat. En rose, la partie visitable des remparts (sud-est).
Le plan des tours de la ville de Morat. En rose, la partie visitable des remparts (sud-est).

Extérieur


Remparts Nord-Est


Au premier plan, le fossé. De gauche à droite, la tour de la poudrière, la porte de Berne et la tour des Chaudronniers.
Au premier plan, le fossé. De gauche à droite, la tour de la poudrière, la porte de Berne et la tour des Chaudronniers.

De gauche à droite, la tour de la poudrière, la porte de Berne et la tour des Chaudronniers.
De gauche à droite, la tour de la poudrière, la porte de Berne et la tour des Chaudronniers.

La tour de la poudrière et le clocher de l’église allemande.
La tour de la poudrière et le clocher de l'église allemande.

Remparts Sud-Est


L’angle est des remparts. De gauche à droite, la tour des prêtres, la tour semi-circulaire, le clocher de l’église allemande et la tour de la poudrière.
L'angle est des remparts. De gauche à droite, la tour des prêtres, la tour semi-circulaire, le clocher de l'église allemande et la tour de la poudrière.

De gauche à droite, la tour des prêtres, le clocher de l’église allemande et la tour semi-circulaire.
De gauche à droite, la tour des prêtres, le clocher de l'église allemande et la tour semi-circulaire.

De gauche à droite, la petite tour et la tour des prêtres.
De gauche à droite, la petite tour et la tour des prêtres.

Depuis la Törliplatz, direction nord-est. De gauche à droite, la tour de la prison et la petite tour.
Depuis la Törliplatz, de gauche à droite, la tour de la prison et la petite tour.

Depuis la Törliplatz, direction ouest. De gauche à droite, la tour neuve et la tour ronde. En arrière-plan, le sommet de la tour des sorcières.
Depuis la Törliplatz, de gauche à droite, la tour neuve et la tour ronde. En arrière-plan, le sommet de la tour des sorcières.

Remparts Sud- Ouest


De gauche à droite, la tour de la Schlossgasse et la tour neuve. En arrière-plan, le sommet de la tour ronde.
De gauche à droite, la tour de la schlossgasse et la tour neuve. En arrière-plan, le sommet de la tour ronde.

Intérieur


Seuls les remparts sud-est sont visitables.

Pour la visite, on monte dans les remparts par la tour semi-circulaire, à côté de l’église allemande. On peut suivre le chemin de ronde jusqu’à la tour des sorcières. La sortie des remparts se fait par la tour de la prison.

Les différentes parties des remparts visitables :

  • tour semi-circulaire
  • chemin de ronde est
  • petite tour
  • chemin de ronde ouest
  • tour des sorcières

Panneaux didactiques


Huit panneaux didactiques, au niveau des remparts sud-est, viennent rappeler l’histoire de la fameuse bataille de Morat, en 1476.

La position des panneaux didactiques .
La position des panneaux didactiques au niveau des remparts sud-est.

Tour semi-circulaire


Tour semi-circulaire. Remparts sud-est, chemin de ronde.

Tour semi-circulaire. Remparts sud-est, chemin de ronde.

Tour semi-circulaire. Remparts sud-est, chemin de ronde.

Tour semi-circulaire. Remparts sud-est, chemin de ronde.

Partie Est


 Remparts sud-est, chemin de ronde.

 Remparts sud-est, chemin de ronde.

Les remparts depuis le parvis de l’église allemande avec, à gauche, la tour des prêtres et, à droite, la petite tour au sommet de laquelle il est possible de monter.
Les remparts depuis le parvis de l'église allemande avec, à gauche, la tour des prêtres et, à droite, la petite tour au somment de laquelle il est possible de monter. Remparts sud-est, chemin de ronde.

De gauche à droite, l’église allemande, la tour semi-circulaire, la tour des prêtres et la petite tour.
De gauche à droite, l'église allemande, la tour semi-circulaire, la tour des prêtres et la petite tour. Remparts sud-est, chemin de ronde.

Petite tour  – Tournaletta


L’escalier en bois permet d’atteindre le sommet de la petite tour.
L'escalier en bois permet d'atteindre le sommet de la petite tour. Remparts sud-est, chemin de ronde.

Le sommet de la petite tour.
Le sommet de la petite tour. Remparts sud-est, chemin de ronde.

La vue sur la ville et le lac de Morat. En arrière-plan, le Mont Vully.
La vue sur la villle et le lac de Morat. En arière-plan, le Mont Vully. Remparts sud-est, chemin de ronde.

La vue sur la ville et le lac de Morat. En arrière-plan, le Mont Vully. Sur la gauche, le donjon du château.
La vue sur la villle et le lac de Morat. En arière-plan, le Mont Vully. Sur la gauche, le donjon du château. Remparts sud-est, chemin de ronde.

La petite tour.
La petite tour. Remparts sud-est, chemin de ronde.

La vue depuis le sommet de la petite tour. L’église catholique à l’extérieur de la ville médiévale.
La vue depuis le sommet de la petite tour. L'église catholique à l'extérieur de la ville médiévale. Remparts sud-est, chemin de ronde.

La vue depuis le sommet de la petite tour, direction ouest. De gauche à droite, la tour de la prison, la tour des sorcières et le donjon du château.
La vue depuis le sommet de la petite tour, direction ouest. De gauche à droite, la tour de la prison, la tour des sorcières et le donjon du château. Remparts sud-est, chemin de ronde.

La vue depuis le sommet de la petite tour, direction nord-ouest. Le donjon du château et le clocher de l’Hôtel de ville.
La vue depuis le sommet de la petite tour, direction nord-ouest. Le donjon du château et le clocher de l'Hôtel de ville. Remparts sud-est, chemin de ronde.

La vue depuis le sommet de la petite tour, direction nord. Le clocher de l’Hôtel de ville et la porte de Berne.
La vue depuis le sommet de la petite tour, direction nord. Le clocher de l'Hôtel de ville et la porte de Berne. Remparts sud-est, chemin de ronde.

La vue, direction nord-est, depuis le sommet de la petite tour.
La vue depuis le sommet de la petite tour. Remparts sud-est, chemin de ronde.

Partie Ouest


 Remparts sud-est, chemin de ronde.

 Remparts sud-est, chemin de ronde.

 Remparts sud-est, chemin de ronde.

Les remparts depuis le pied de la tour de la prison.
Les remparts depuis le pied de la tour de la prison. Remparts sud-est, chemin de ronde.

 Tour des Sorcières – Tour Rouge


 Tour des Sorcières - Tour Rouge. Remparts sud-est, chemin de ronde.

 Tour des Sorcières - Tour Rouge. Remparts sud-est, chemin de ronde.

La vue depuis la tour des Sorcières. De gauche à droite, le clocher de l’église allemande, la tour semi-circulaire, la tour des prêtres, la petite tour, la tour de la prison, la tour ronde et la tour neuve.
La vue depuis la tour des Sorcières. De gauche à droite, le clocher de l'église allemande, la tour semi-circulaire, la tour des prêtres, la petite tour, la tour de la prison, la tour ronde et la tour neuve. Remparts sud-est, chemin de ronde.

La vue depuis la tour des Sorcières. Le fossé à droite des remparts.
La vue depuis la tour des Sorcières. Une photo où l'on voit le fossé à droite des remparts. Remparts sud-est, chemin de ronde.

La vue depuis la tour des sorcières. Au milieu, la tour de la Schlossgasse et, en arrière-plan, le château.
La vue depuis la tour des sorcières. Au milieu, la tour de la Schlossgasse et, en arrière-plan, le château. Remparts sud-est, chemin de ronde.

Château


Le château de Morat est construit dès le 12e siècle. Il est endommagé lors des guerres de Bourgogne à la fin du 15e siècle.

L’édifice n’est pas visitable.

Une vue d’avion sur le château de Morat. Photo : fribourg.ch
Une vue d'avion sur le château de Morat.

 

Extérieur


La face ouest du château depuis le Lindensaal.
La face ouest du château depuis le Lindensaal.

Le château depuis le sud-ouest.
Le château depuis le sud-ouest.

Le château depuis la tour des Sorcières, au sud.
Le château depuis la tour des sorcières, au sud.

Le château depuis la petite tour, au sud-est.
Le château depuis la petit tour, au sud-est.

Le château depuis la Rathausgasse.
Le château depuis la Rathausgasse.

L’entrée du château.
L'entrée du château.

L’entrée du château.
L'entrée du château.

Cour


Cour du château.

Le donjon.
Le donjon. Cour du château.

Un canon de calibre 12 cm datant de 1882.
Un canon de calibre 12 cm datant de 1882. Cour du château.

La fontaine.
La fontaine. Cour du château.

Les drapeaux du canton de Fribourg, de la Suisse et de la ville de Morat.
Les drapeaux du canton de Fribourg, de la Suisse et de la ville de Morat. Cour du château.

La vue direction nord-ouest, depuis la cour du château. Le Mont-Vully.
La vue direction nord-ouest, depuis la cour du château. Le Mont-Vully. Cour du château.

La vue direction nord, depuis la cour du château. Le port de Morat.
La vue direction nord, depuis la cour du château. Le port de Morat. Cour du château.

École Primaire & Statue


L’école primaire depuis la porte de Berne.
L'école primaire depuis la porte de Berne.

L’école primaire avec la statue de Bübenberg.
L'école primaire avec la statue de Bubenberg.

L’école primaire éclairée en janvier lors du Festival des Lumières. Photo : Fribourg.ch
L'école primaire éclairée en janvier lors du Festival des Lumières.

La statue du bernois Adrian Von Bübenberg (1434 – 1479), héro de la bataille de Morat. Il dirige la garnison qui défend la ville pendant 12 jours durant les guerres de Bourgogne, en 1476.
La statue du bernois Adrian Von Bübenberg (1434 - 1479), héro de la bataille de Morat. Il dirige la garnison qui défend la ville pendant 12 jours pendant les guerres de Bourgogne, en 1476.

Église Française


L’église française est construite en 1481 quelques années après la fameuse bataille de Morat. Elle remplace l’ancienne chapelle dédiée à Ste-Catherine.

Extérieur


L’église française depuis la Rathausgasse. Sur la droite, la tour des Chaudronniers.
L'église française depuis la Rathausgasse. Sur la droite, la tour des Chaudronniers. Extérieur. Église Française

Extérieur. Église Française

Extérieur. Église Française

Le clocher.
Le clocher. Église Française

La vue sur le lac de Morat.
La vue sur le lac de Morat. Église Française

Intérieur


La nef en direction du chœur.
La nef en direction du chœur. Église Française

Une vue d’ensemble de l’église en direction du chœur.
Une vue d'ensemble de l'église en direction du chœur. Église Française

Une fenêtre direction lac.
Une fenêtre direction lac. Église Française

La chaire.
La chaire. Église Française

Le chœur.
Le chœur. Église Française

Le plafond du chœur.
Le plafond du chœur. Église Française

Les stalles dans le chœur.
Les stalles dans le chœur. Église Française

Le vitrail du chœur.
Le vitrail du chœur. Église Française

La nef en direction de la tribune.
La nef en direction de la tribune. Église Française

L’orgue au niveau de la tribune.
L'orgue au niveau de la tribune. Église Française

Église Allemande


L’église allemande est reconstruite en 1710 avec un style baroque. Le chœur de l’église se trouve au niveau de l’ancienne chapelle St-Marie construite en 1399.

Extérieur


L’église allemande depuis la Petite tour.
L'église allemande depuis la Petite tour. Église Allemande

L’église depuis la Deutsche-Kirchgasse.
L'église depuis la Deutsche-Kirchgasse. Église Allemande

La statue de Jeremias Gotthelf (1797 – 1854) à côté de l’entrée de l’église. Jeremias Gotthelf est le pseudonyme d’Albert Bitzius, un écrivain bernois.
La statue de Jeremias Gotthelf (1797 - 1854) à côté de l'entrée de l'église. Jeremias Gotthelf est le pseudonyme d'Albert Bitzius, un écrivain bernois. Église Allemande

L’église et la tour semi-circulaire.
L'église et la tour semi-circulaire. Église Allemande

Le parvis.
Le parvis. Église Allemande

L’entrée.
L'entrée. Église Allemande

La cure allemande en face de l’église.
La cure allemande en face de l'église. Église Allemande

Intérieur


L’entrée.
L'entrée. Église Allemande

La nef en direction du chœur.
La nef en direction du chœur. Église Allemande

La sculpture au plafond, au niveau du milieu de la nef.
La sculpture au plafond, au niveau du milieu de la nef. Église Allemande

Une vue d’ensemble de l’église.
Une vue d'ensemble de l'église. Église Allemande

Un des quatre chandeliers de l’église. Il est plutôt rare de trouver ces éléments d’éclairage en Suisse romande.
Un des quatre chandelier de l'église. Il est plutôt rare de trouver ces éléments d'éclairage en Suisse romande. Église Allemande

La chaire.
La chaire. Église Allemande

Le chœur.
Le chœur. Église Allemande

Le plafond du chœur.
Le plafond du chœur. Église Allemande

Les stalles dans le chœur.
Les stalles dans le chœur. Église Allemande

Le vitrail central du chœur.
Le vitrail central du chœur. Église Allemande

Le vitrail gauche du chœur.
Le vitrail gauche du chœur. Église Allemande

La nef en direction de l’entrée et la tribune.
La nef en direction de l'entrée et la tribune. Église Allemande

La tribune et l’orgue.
La tribune et l'orgue. Église Allemande

Hôtel de Ville


L’Hôtel de ville de Morat est reconstruit en 1416 à la suite de l’incendie qui détruit la ville. Il est agrandi en 1750. La tour baroque et l’horloge sont ajoutés en 1816.

Hôtel de Ville

Hôtel de Ville

La tour de l’horloge de l’Hôtel de ville depuis la petite tour.
La tour de l'horloge de l'Hôtel de ville depuis la petite ronde.

La tour de l’horloge.
La tour de l'horloge de l'Hôtel de ville.

Le passage sous l’Hôtel de ville qui permet de rejoindre le bord du lac.
Le passage sous l'Hôtel de ville qui premet de rejoindre le bord du lac.

Ancienne Horloge


L’ancienne horloge de la lanterne de l’Hôtel de ville se trouve dans le pied de la tour de la prison. Construite en 1816, elle est restaurée entre 1989 et 1991.

L'ancienne horloge de la lanterne de l'Hôtel de ville se trouve dans le pied de la tour de la prison. Construite en 1816, elle est restaurée entre 1989 et 1991.

Fontaines


Plusieurs fontaines se trouvent dans la ville de Morat.

La fontaine haute avec le château.
La fontaine haute avec le château.

La fontaine basse à côté de la porte de Berne.
La fontaine basse à côté de la porte de Berne.

P’tit Train Touristique


Un petit train touristique permet de découvrir la ville médiévale et les alentours de Morat en un peu moins d’une heure.

Le P’tit train à la porte de Berne. Photo : j3l
Le P'tit train à la porte de Berne

Festival des Lumières


Le Festival des Lumières a lieu chaque année, en vieille ville de Morat, pendant une dizaine de jours, au milieu du mois de janvier.

La ville de Morat depuis le lac. Photo : onefm.ch
La ville de Morat depuis le lac. Festival des Lumières

La rue principale avec la porte de Berne. Photo : buchard.ch
La rue principale avec la porte de Berne. Festival des Lumières

Histoire de Morat


Le château et la ville de Morat sont construits en 1180 par Bertold IV, un duc de la Maison de Zähringen. Cette dernière sera notamment un acteur majeur du destin de la Suisse romande avec notamment la fondation des villes de Berne et Fribourg.

La ville de Morat est cédée à la Savoie en 1255 et constituera une de ses possessions les plus au nord, à l’opposé de Nice, la plus au Sud. La Savoie améliore alors les défense de la ville qui subit un incendie notoire en 1411.

Bataille de Morat


L’année 1476 est une année notoire dans l’histoire de la Suisse romande, elle est le théâtre de la bataille de Morat, une bataille entre les Confédérés suisses et Charles le Téméraire, duc de Bourgogne.

Les Cantons de Fribourg et Berne s’étaient emparés de Morat en 1474 à la suite du déclenchement des guerres de Bourgogne.  Lors de la bataille de Morat, l’armée du duc de Bourgogne est renforcée par des mercenaires italiens ainsi que par les troupes savoyardes de Jacques de Romont pour un total d’environ 20’000 hommes contre seulement 2’000 côté Suisse retranchés dans la vieille-ville de Morat pour barrer le chemin de Berne. Charles le Téméraire espère prendre sa revanche à la suite de la défaite cuisante de Grandson quelques semaines auparavant.

Le corps suisse arrive à tenir 12 jours et doit son salut aux renforts des Confédérés qui attaquent par surprise et vainquent Charles de Téméraire le 22 juin 1476. Le château et les remparts sont sévèrement endommagés par les canons de Charles le Téméraire.

Une reproduction d’une peinture de la bataille de Morat dans le réfectoire du Fort Cindey, à St-Maurice.
Une reproduction d'une peinture de la bataille de Morat dans le réfectoire du Fort Cindey.

La coalition des Confédérés suisse lors de la bataille de Morat. Chaque canton combattait alors sous sa propre bannière. Photo : Imurtenseevully-history.ch
La cohalition des Confédérés suisse lors de la bataille de Morat. Chaque canton combattait alors sous sa propre bagnière

Suites – Bataille de Morat


À la suite des guerres de Bourgogne, le Pays de Vaud savoyard, correspondant approximativement au Canton de Vaud actuel, est occupé par les Confédérés et en particulier le canton de Berne. Un accord permet sa rétrocession à la Savoie en échange de la neutralité de cette dernière.

Toutefois, des villes ou régions, comme Morat, restent la possession des cantons de Fribourg et Berne qui vont l’administrer conjointement sous forme d’un bailliage commun pendant plus de 300 ans jusqu’à l’arrivée de troupes de Napoléon aux alentour des années 1800. À ce moment, Morat est attribuée définitivement à Fribourg.

Course Morat-Fribourg


Suite à la bataille de Morat, un messager aurait couru de Morat à Fribourg, sur 17 km, pour annoncer la victoire avant de s’effondrer.

Une des plus anciennes course à pied de Suisse, créée en 1932 et la plus populaire dans les années 70, commémore la bataille de Morat en octobre. Une autre course à pied, de loin la plus populaire en Suisse, commémore également une victoire contre la Savoie, mais en 1602, par la République de Genève, la course de l’Escalade.

Vidéo


Une vidéo en drone sur la vieille ville de Morat.

Webcam


Webcam sur la vieille ville de Morat.

Facebook


Instagram


 

View this post on Instagram

 

A post shared by Region Murtensee (@regionmurtensee)

Activités liées


Activités dans la région du Lac
Activités dans le canton de Fribourg

Châteaux en Suisse romande

Evaluez la qualité de cet article !!
[Total: 1 Moy: 5]